visite botanique et paysagère du parc

Le vendredi après-midi, à la sortie de l’école, nous étions une vingtaine de personnes, enfants et parents, à découvrir ensemble la nature dans le Parc, la flore printanière, les grenouilles dans les mares, le tout accompagné du chant incessant de la cisticole des joncs, un petit passereau peu commun des prairies proches du littoral. Une occasion de mettre un nom sur les fleurs les plus communes du moment : stellaire holostée, lychnis fleur de coucou, iris des marais, cardamine des prés, cerfeuil des bois, myosotis bicolore…

 

Mais le but était aussi de découvrir quelques plantes sauvages comestibles, le goût acidulé des feuilles de l’oseille sauvage, la saveur de carotte des tiges florales de la berce commune, la légère amertume du laiteron maraîcher ou de l’achillée millefeuille. Sans parler des odeurs parfois étonnantes du lierre terrestre, de la scrophulaire aquatique, de l’iris fétide. A la fin de la promenade, nous avons pu déguster des toasts au pesto d’orties, des beignets de consoude et de fenouil sauvage, des tartines de fromage blanc aux herbes sauvages.

 

Le samedi matin, les récoltes étaient plus copieuses, afin de préparer un menu complet : soupe d’orties, beignets de consoude, galettes à la berce et à l’angélique cuites directement sur la braise, omelette au tamier commun ou respounchous, salade d’herbes sauvages décorée aux fleurs de pâquerette. Enfin, dans l’après-midi, un nouveau groupe a fait le tour du site, après avoir reçu une initiation au jardinage des casiers, avec étiquetage des arbustes plantés.

visite botanique et paysagère du parc

Quel plaisir de revoir le site du Parc pendant cette belle et froide matinée d’hiver, au terme d’une nouvelle année d’aménagements écologiques et paysagers !

 Première impression à l’arrivée du site par la route du château de Pirou, la vue sur le marais est maintenant complètement dégagée, le haut talus en bord de route a disparu. Les mares créées en 2019 se sont bien végétalisées, on pourrait croire qu’elles existent depuis toujours. Nul doute que différentes espèces d’amphibiens pourront s’y reproduire au printemps, et bien sûr aussi toutes sortes de libellules et autres insectes aquatiques. Et puis, il ne reste plus aucune trace des travaux de reméandrage du ruisseau qui ne ressemble plus à un fossé rectiligne, mais bel et bien à un petit cours d’eau qui ondule très légèrement vers le marais.

 Il y a deux ans encore, la vue sur le marais était cachée par une haie trop épaisse, celle-ci a été taillée plus bas, nous pouvons désormais balayer des yeux l’ensemble du marais, nous observons un héron cendré et deux aigrettes garzettes, également des vanneaux huppés.

 Des aménagements paysagers très récents nous accueillent à proximité de la salle de fêtes. Une borne en granit rappelle maintenant l’existence de l’ancienne voie ferrée vers Barneville-Carteret. La partie humide du Parc a été fauchée en fin d’été 2021, la flore typique dont la rare orchis à fleurs espacées (Anacamptis laxiflora) sera de nouveau bien visible au printemps.

 Nouvelle surprise dans le coin sud-ouest du Parc, l’ancienne tache de friche en creux, dominée il y a peu encore par les orties et chardons, est devenue un « théâtre de verdure », petite scène circulaire qui pourra accueillir des sessions de contes, des spectacles en pleine nature ou autres manifestations. Un chemin mène maintenant du Parc directement vers la château de Pirou, une barrière traditionnelle a été installée dans une brèche du muret de pierres sèches, là encore, on pourra bientôt croire que l’ouverture dans le muret est présente depuis toujours. Enfin, la ruine près du coin à petits fruits a été complètement dégagée, en attendant de recevoir une nouvelle toiture, cela permettra aux groupes de s’abriter en cas de pluie.

 L’aménagement du Parc est bien avancé, il faut maintenant faire vivre ce site qui veut concilier découverte de la nature, conservation d’une zone humide, mise en valeur du paysage, terrain de jeu pour les enfants et parc d’agrément pour les habitants et les visiteurs du château de Pirou.

 Peter Stallegger, le 18 décembre 2021

titre travaux de gros oeuvre

Les travaux de gros œuvre sur le Parc ont commencé ! Le ballet des engins de chantier est lancé pour la rentrée!

Au programme, terrassement du merlon en entrée de bourg pour connecter visuellement le centre-bourg au parc,  mais aussi reprise de l’axe principal, aménagement du pont au dessus du ru et réhabilitation de la ruine, tout ceci sur quelques semaines septembre.

Un jardin viendra prochainement s’implanter au devant de la salle communale. Il faut attendre novembre pour voir les nouvelles plantations !

A l’œuvre !

 

titre workshop11

Le mars de mois se termine en toute beauté avec des températures dignes de l’été. T-shirt et chapeaux sont alors de mises pour jardiner dans ces belles conditions. Les végétaux débourrent dans tous les sens. Aubépines, viornes, fusains d’Europe, sorbiers ont déjà pris une belle longueur d’avance présentant déjà de jeunes feuilles d’un vert lumineux.

C’est sous cette météo bien agréable que s’est engagé un chantier pédagogique avec les étudiants du BTS Campus Nature et leurs enseignants, le CAUE de la Manche, le groupement du Jargon des Oies et la commune de Pirou.

Sur deux jours, au grand air, et organisé en petits groupes de 3 à 4, les étudiants ont travaillé sur la conduite et valorisation de la flore spontanée des murets empierrés, le rajeunissement des haies champêtres et la création de fenêtres paysagères. Un suivi méticuleux des plantations initié, il y a maintenant deux ans, va assurer un développement rapide des végétaux.

Un chantier organisé autour de la réfection du muret en pierre-sèche de part et d’autre du portail menant au château de Pirou a été conduit avec succès.

Dans le cadre de leur formation BTSA Aménagement Paysager et du MIL (Module d’Initiative Locale), les étudiants ont accueilli les enfants de l’Ecole du Château pour leurs faire découvrir les différents milieux et habitats naturels du Parc de Pirou. Ce moment d’échange a été l’occasion de découvrir quelques plantes liées à l’eau comme la cardamine, l’iris d’eau…

Quelques jours riches en échanges entre plusieurs générations autour de la question du vivant et du partage des savoir-faire.

titre workshop10

Le mois de Novembre nous accueille avec de belles lumières rosées et une douceur exquise !

Les traces des travaux de terrassements des mares et du méandre du cours d’eau ont désormais disparu. La nature a rapidement repris ses droits. Les mares se sont désormais bien remplis proposant de nouveaux reflets tandis que le ru a retrouvé un débit bien appréciable. La végétation hygrophile a rapidement colonisé ces espaces déployant de longs chevelus chlorophylliens (Callitriche obtusangula) ou des structures très graphiques (Glyceria fluitans).

L’atelier a été l’occasion de conforter les plantations sur la lisière Nord afin de mieux protéger le Parc des vents de Nord-Ouest. Au programme, ouverture de layons, préparation du sol et plantations d’essences champêtres en « racines nues ». C’est également le moment d’apprécier l’état de reprise et la vigueur des végétaux plantés il y a maintenant un an. Le succès est au rendez-vous !

Autour de l’amphithéâtre de verdure, le cercle des 5 chênes est protégé au moyen de microarchitecture en bois faisant tout à la fois office de tuteur, banc et rambarde. Un bon lit de paillage ligneux au pied de chaque arbre favorisera la constitution d’une épaisse litière favorable au bon développement des chênes.

Dans le cadre d’un partenariat entre le BTS-Campus Nature de Coutances, la commune de Pirou et le CAUE de la Manche, un après-midi d’échange a été l’occasion pour les élus et le groupement du Jargon des Oies de présenter la démarche du projet du Parc et de partager une commande aux étudiants support de futurs ateliers pédagogiques techniques et pratiques. Rendez-vous en avril pour suivre les propositions des étudiants paysagiste !

Belle fin d’année et joyeuses fêtes à tous.

titre workshop9.1

Les travaux du Parc de Pirou se poursuivent avec leurs lots de surprises !

RDV sur site !

titre workshop8

Les travaux sur le Parc de Pirou reprennent et de la plus belle des manières !

Sous la direction de Julien Endelin, technicien rivière à la Communauté de Communes Cœur Ouest Centre Manche, les travaux de reméandrage du cours d’eau sont engagés. Dans le contexte du parc, le reméandrage consiste à créer un nouveau tracé avec des profils en travers variés pour redonner au cours d’eau une morphologie sinueuse et à restaurer ses fonctions hydrobiologiques.

Trois mares aux dimensions et profils variés, alimentées par des sources ou la nappe vont diversifier les habitats naturels tout en proposant un attrait paysager. Les prochaines précipitions vont assurer leurs remplissages naturels et favoriser une reprise de la végétation rivulaire. Nous suivrons leurs évolutions avec attention !

L’ensemble des plantations qui ont pu être réalisées durant l’hiver se sont installés. Une belle réussite et un beau présage pour l’avenir du parc.

La semaine de résidence-chantier a été l’occasion d’éclaircir les plantations et de limiter la concurrence directe avec la végétation spontanée. Les interventions dans les casiers ont été réalisés de façon manuelle afin d’accompagner le développement de chaque végétal et de sélectionner dans la végétation spontanée les plantes compagnes.

Le jardin des gourmandises a fait l’objet d’un désherbage méticuleux pour mettre en lumière les fruitiers. L’espace de convivialité autour des tables a été soigné. Le Parc vous est ouvert pour profiter de ces belles semaines estivales.

titre workshop7

Poursuite des plantations

titre workshop6

Début des plantations dans les casiers !

La couche de paillage mis en place lors des précédents workshops a permis de faire disparaitre la grande majorité de la strate herbacée. Les verres de terre et les bactéries du sol ont profité des derniers mois pour travailler le sol.

L’entreprise normande Atelier de Flo a engagé la plantation des arbres, arbustes. Orme ‘Lutèce’, Chêne rouvre, Aulne blanc, Cornouiller, Bourdaine, et une petite collection d’Aubépines prennent progressivement place.

Chaque sujet est planté avec attention, un paillage en feutre, une protection en natte de bambou contre les rongeurs et le gibier et un tuteur pour les grands sujets sont mis en place.

titre workshop5

 Le parc de Pirou a désormais une nouvelle entrée ouvrant sur le chemin des écoliers et sur l’axe menant au château de Pirou.

Une double barrière en chêne reprenant les principes de construction des barrières vernaculaires de la Manche a été posée. Le talus empierré existant a été soigneusement déposé, les pierres ont vocation à être réutilisées pour conforter les fondations des poteaux et à réaliser un mur en pierre sèche. Le parc de Pirou est dorénavant un espace traversé pour mieux accueillir les Pirouais, les visiteurs du Château et les randonneurs.

Très bel été à Pirou !

TITRE workshop 4

Les beaux jours de la mi-mai ont été l’occasion de mener un chantier d’ampleur ! En collaboration avec l’équipe des services techniques de la commune plusieurs actions ont été menées avec succès : ouverture et tonte des chemins, réalisation d’un belvédère ouvrant sur le marais et les prairies humides de Pirou, réalisation d’un pont en bois au-dessus du ru, entretien du jardin de gourmandises, préparation du sol en vue du semis des prairies fleuries.

Vous avez été nombreux à répondre présent à l’invitation lancée par Madame Le Maire pour la présentation des actions réalisées et à venir sur le parc de Pirou.

Au cours d’un arpentage du Parc, Peter Stallegger, naturaliste de l’équipe du Jargon des Oies, a mis en avant les singularités botaniques qui font la richesse écologique de cet espace naturel.

Un semis de fleurs messicoles de trois parcelles a été réalisé avec la participation très engagée des écoliers de l’école du Château, inaugurant les prémices d’une prairie colorée où s’épanouiront bleuets des champs, coquelicots, matricaires camomille, chrysanthèmes des moissons etc.

L’arpentage s’est terminé par un pot convivial préparé par la Commune de Pirou.

Un grand merci à tous pour votre participation et au plaisir de vous rencontrer de nouveaux dans les allées du parc !

TITRE workshop 3

Le chantier de février s’est concentré sur la création d’un jardin d’expérimentation fruitière. Ce jardin ouvert à tous, associant cultures fruitières pérennes et espaces de plantations annuelles, pourra être investi par les enfants de l’école du Château. Groseilliers, cassis, framboisiers, ont pris place dans les bandes de plantations. Sur les extrémités, quelques néfliers, noisetiers et pommiers raviront les fines bouches !

Nous comptons sur vous pour suivre la croissance de ces jeunes plantations !

TITRE workshop 2

Le chantier de décembre s’est concentré sur le travail des lisières du parc. Un séquençage en « créneau » de la lisière Sud définit une série d’une dizaine de bosquets encore au stade juvénile. La pose de ganivelles sur le pourtour des bosquets vise  à les matérialiser, mais également à les protéger pour assurer leur développement futur. Ces espaces seront enrichis de plantations dans les mois à venir.

Une dépression, formant un bol, a été mise à jour, et présente des qualités certaines pour accueillir une « agora » de plein air. Les réflexions sont donc en cours pour envisager la juste forme permettant d’accueillir au mieux des évènements et le public.

TITRE workshop 1
titre workshop10

Le mois de Novembre nous accueille avec de belles lumières rosées et une douceur exquise !

Les traces des travaux de terrassements des mares et du méandre du cours d’eau ont désormais disparu. La nature a rapidement repris ses droits. Les mares se sont désormais bien remplis proposant de nouveaux reflets tandis que le ru a retrouvé un débit bien appréciable. La végétation hygrophile a rapidement colonisé ces espaces déployant de longs chevelus chlorophylliens (Callitriche obtusangula) ou des structures très graphiques (Glyceria fluitans).

L’atelier a été l’occasion de conforter les plantations sur la lisière Nord afin de mieux protéger le Parc des vents de Nord-Ouest. Au programme, ouverture de layons, préparation du sol et plantations d’essences champêtres en « racines nues ». C’est également le moment d’apprécier l’état de reprise et la vigueur des végétaux plantés il y a maintenant un an. Le succès est au rendez-vous !

Autour de l’amphithéâtre de verdure, le cercle des 5 chênes est protégé au moyen de microarchitecture en bois faisant tout à la fois office de tuteur, banc et rambarde. Un bon lit de paillage ligneux au pied de chaque arbre favorisera la constitution d’une épaisse litière favorable au bon développement des chênes.

Dans le cadre d’un partenariat entre le BTS-Campus Nature de Coutances, la commune de Pirou et le CAUE de la Manche, un après-midi d’échange a été l’occasion pour les élus et le groupement du Jargon des Oies de présenter la démarche du projet du Parc et de partager une commande aux étudiants support de futurs ateliers pédagogiques techniques et pratiques. Rendez-vous en avril pour suivre les propositions des étudiants paysagiste !

Belle fin d’année et joyeuses fêtes à tous.

titre travaux de gros oeuvre

Les travaux de gros œuvre sur le Parc ont commencé ! Le ballet des engins de chantier est lancé pour la rentrée!

Au programme, terrassement du merlon en entrée de bourg pour connecter visuellement le centre-bourg au parc,  mais aussi reprise de l’axe principal, aménagement du pont au dessus du ru et réhabilitation de la ruine, tout ceci sur quelques semaines septembre.

Un jardin viendra prochainement s’implanter au devant de la salle communale. Il faut attendre novembre pour voir les nouvelles plantations !

A l’œuvre !

Fermer le menu